Mon Univers

L’Art occupe une place importante dans ma vie. J’ai toujours ressenti ce besoin de faire naître des idées, puis de leur donner vie entre mes mains.

C’est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers LE métier artistique par excellence : prothésiste dentaire !

Oui, bon.

À première vue, ça ne paraît pas si évident, je vous l’accorde…

Mais fabriquer des dents à partir de rien, c’est de l’art, hein ! Et puis ça me permettait de redonner le sourire aux gens, au sens littéral.

Pour une grande empathique et hypersensible comme moi, savoir que grâce à mes mains et un coup de fraise, je pouvais apporter du bonheur, c’était vraiment chouette.

Parfois j’avais envie de partir en freestyle, de dessiner, je ne sais pas moi, des fleurs, des cœurs, des petits oiseaux sur les couronnes en céramique… mais les dentistes n’auraient pas apprécié, pour mon plus grand malheur.

Et puis un jour, j’en ai eu assez d’être bridée dans ma créativité. 

En plus, là, les sourires que je fabriquais, je ne les voyais jamais…

Alors j’ai décidé d’exploiter mon talent d’une façon différente. Reprendre ma fraise, mon fil d’acier inoxydable et créer des bijoux à partir de vos histoires.

Cette fois, finis les implants, couronnes et pivots. Maintenant, ce sont les souvenirs que je façonne, je leur donne corps à travers un joli bijou, comme un point d’ancrage auquel vous pourrez vous accrocher.

Comme un tatouage, mais qu’on peut enlever.

Alors oui, effectivement, j’ai aussi dû dire adieu à ma manucure à cause de l’usage intensif de la fraise et des disques, mes ongles sont moins ravis que moi de ce revirement professionnel, mais pour moi, quel bonheur.

Et puis, finalement, ma vocation reste inchangée : je donne encore et toujours le sourire.

Comment sont fabriqués vos bijoux?

Je travaille à partir de fils en acier inoxydable, hypoallergénique, que je façonne à la pince, ceux-ci sont martelés afin de leur donner un joli état de surface.

A l’aide d’un disque je viens ajuster mes fils les uns aux autres afin de préparer un terrain favorable pour procéder aux brasures (soudures).

Place à l’assemblage, un jeu de mikado pour placer tous les éléments pour qu’ils ne fassent qu’un!

Tout est millimétré, l’ajustage des pièces doit être parfait.

Une fois cela fait, j’appose ce qu’on appelle du flux qui permettra aux paillons de brasure d’aller dans les interstices sous la flamme de mon chalumeau.

La pièce est alors oxydée, noire. 

S’en suivent des phases de polissage et avivage mécanique qui sont nécessaires pour redonner un aspect brillant au métal.

Tout est brasé jusqu’aux petits anneaux de la chaîne qui sont généralement ouverts afin d’assurer une longévité à vos bijoux.

Ces différentes étapes sont réalisées à la main, par mes soins, dans mon atelier en Bretagne.

Pour plus d’informations contactez-moi.

 

A propos

Lors de votre visite vous pourrez découvrir dans la Galerie un condensé des commandes personnalisées, puis la Boutique vous présentera des pièces sorties de mon imagination au fil de mes envies. Des bijoux instinctifs.

 

Je vous souhaite une agréable balade dans mon univers.

 

Christelle